On ne l’avait plus vu depuis le début des années 1970, le drapeau inter-celtique symbolisant l’union des nations celtiques. Après une éclipse de près de 40 années, le voici enfin de retour grâce à l’initiative de l’association “Skoed ha Banniel”.

Des drapeaux symbolisant la Celtie, il y a eu plusieurs, depuis les années 1920 jusqu’aux lourdissimes “patchworks” à 6, 7 ou 8 drapeaux autour d’un motif central variable que l’on peut voir de nos jours, bien loin ceux-ci des canons de la vexillographie (l’art de réussir la conception d’un drapeau).

Le plus réussi et le plus utilisé a été celui créé dans les années 1950 par un Breton, Robert Berthelier. Il représente deux triskells entrelacés, l’un symbolise les trois nations celtiques d’essence gaélique (l’Irlande, l’île de Man et l’Écosse), l’autre les trois nations celtiques d’essence brittonique (le pays de Galles, la Cornouailles et la Bretagne). Le tout est inscrit dans un “cercle celtique”, emblème du mouvement inter-celtique depuis le début du XXème siècle. Le fond vert symbolise la mer qui relie les pays celtiques, mais aussi la liberté à laquelle ils aspirent. L’or, quant à lui, représente la richesse de la culture celtique. Le vert et l’or ont été, dès l’origine, les couleurs de prédilection de l’idée inter-celtique.

L’association “Skoed ha Banniel”, qui entend éditer et diffuser des drapeaux bretons (historiques, locaux…) et celtes absents du commerce, a eu la riche idée de rendre enfin disponible ce drapeau trop longtemps absent du ciel de la Celtie.